Attentes

Publié le par Doubleclique

Chère imagination, ce que j'aime surtout en toi, c'est que tu ne pardonnes pas.
A.  Breton

Publié dans exotique quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article